Extrait de séance d’hypnose spirituelle quantique réalisée en novembre 2019

Explication des liens inter-relationnels sur une autre Terre / Comment faire pour les maintenir en harmonie / Aide de la Source par un soin quantique

Nous sommes tous reliés…

A ce moment de la séance, ma cliente sous hypnose, vient de régresser dans une vie où elle était comme bloquée, retenue physiquement, comme entravée au niveau des bras et vient de se libérer…

Je la conduis dans une autre vie où elle va être observatrice d’une planète sur laquelle elle peut observer les liens qui relient les êtres entre eux… comme un réseau de fils connectés… dans une autre réalité, une autre Terre, où règne l’harmonie. Elle donne des clés de compréhension et d’action pour harmoniser les reliances et reçoit un soin de la Source pour nettoyer les vieux schémas, les blessures des incarnations.

J’ai trouvé cette séance très parlante dans notre contexte actuel de confinement où nous prenons la mesure de l’interconnexion entre tous les êtres de la Terre.

Quand l’humain aura intégré qu’il est relié aux autres, humains ou non, à la Terre, à l’Univers, qu’il aura reconnecté avec et compris le nécessaire équilibre naturel, il pourra réaliser SON saut quantique dans une autre réalité d’évolution harmonieuse…

Voici le script de cette séance : la personne a demandé à ce que son anonymat soit préservé. Elle a reçu un soin quantique d’une puissance telle que tout son être a vibré. Ce fût un très beau moment.

Moi:  » Allez à la rencontre de cet endroit, cet autre temps, là où il y a des informations pour vous, ou simplement ce qu’il y a à voir ou ressentir…

Elle : Moins, moins coincée que tout à l’heure déjà !

Elle : Bien parce que je rejoins… c’est comme si c’était… une planète… un… dessous c’est… c’est, c’est, c’est… comme un soleil… c’est chaud…

Moi : C’est chaud ? Et où se trouve-t’-il ce soleil ?

Elle : C’est pas un soleil, c’est… c’est une… quand la Terre elle est… à certains endroits où elle est… elle reçoit les rayons du soleil, elle brille… Ça fait pareil ! C’est un dessous d’une boule…

Moi: oui ? Et à quoi elle sert cette boule ?

Elle : Je pense que c’est une planète.

Moi : C’est une planète ? Est-ce que nous pouvons aller sur cette planète ?

Elle : Ma planète à moi normalement c’est Vénus, alors est-ce que c’est Vénus ?

Moi : Ne mettez pas le mental, mais si vous avez envie que ce soit Vénus, cela peut être Vénus… c’est comme vous le souhaitez… peu importe… l’important, c’est d’aller… c’est d’aller rejoindre cette planète…! Je vous laisse aller rejoindre cette planète si vous le pouvez… Comment vous sentez-vous là ?… toujours bien ?

Elle : Oui, ça va…

Moi : Qu’ est-ce qu’elle fait cette petite flamme ?

Elle : Elle monte le long de la planète. Elle a la même forme que le dragon… Il y a quelque chose de commun à tout ça…

Moi : D’accord ! Est-ce qu’elle peut nous dire elle, ce qu’elle a de commun avec le dragon ?

Elle : La possibilité d’avancer de la même façon, en évoluant de la même façon…

Moi : Par ondulations ?

Elle : Oui

Moi : Et quel est son rôle à elle ? Qu’est-ce qu’elle est venue faire ici ? Qu’est-ce qu’elle fait ?

Elle : « Voir : je suis venue voir… « 

Moi : Ah !

Elle : Mais pourquoi ?…

Moi : Laissons le pourquoi de côté, on verra plus tard… Elle est venue observer donc… elle est venue observer cette planète ?

Elle : Observer la vie, une autre vie… une autre vie… une autre façon de vivre, d’être…

Moi : Ah ! Et que peut-elle voir ?

Elle : Quelque chose de différent de moi.

Moi : Alors, allons voir avec elle… Qu’est-ce qu’elle peut nous apprendre ? Quelle est cette autre vie qu’elle est venue observer ?

Elle : J’ai le sentiment que… si la vie que je vis c’est pas toujours comme je voudrais c’est parce que… j’suis pas tout à fait adaptée… j’suis pas tout à fait…

Moi : (rires)

Elle : (rires)…j’suis pas… j’suis pas tout à fait comme les humains…

Moi : Et oui ! Et oui ! Et oui ! Mais on est beaucoup comme ça !

Elle : oui !

Moi : Et oui ! On n’est pas forcément adapté, parce qu’on ne vient pas forcément de cette planète-là.

Elle : Oui !

Moi : Parce qu’on a sûrement d’autres choses à faire… Qu’est-ce qu’elle est venue faire cette flamme, qui est vous… elle est venue voir…

Elle : Apprendre…

Moi : Apprendre… qu’est-ce qu’elle est venue apprendre ?

Elle : Apprendre la différence mais… (soupirs)

Moi : Alors quelle est cette différence ? Qu’est-ce qui est différent ?

Elle : Moi, ce qui me choque toujours chez les humains, c’est que il n’ y a pas assez d’Amour, il n’y a pas… les gens ne sont pas assez gentils… c’est un… c’est…

Apprendre à aimer… faudrait que les gens apprennent à aimer… plus… mieux… !

Moi : Et comment faire cela ?

Elle : Déjà commencer par les animaux, à qui on fait beaucoup de mauvaises choses… Moi je vois bien ! Je sais qu’on dit qu’on est tous liés… minéral, végétal, animal, humain… Là ! Je les vois bien ces liaisons là !

Moi : Ah quoi elles ressemblent ?

Elle : C’est des fils ! des fils comme des toiles d’araignées, mais une toile d’araignée très très belle !

Moi : Elle est autour de cette planète cette toile d’araignée ?

Elle : oui !

Moi : Lumineuse ?

Elle : oui ! oui, elle est brillante, et elle est… oui, comme du soleil !

Moi : Comme du soleil ! Et ce sont des liens d’Amour ? ou ce sont… comment ?

Elle : Oui ! Et puis, si on fait de mauvaises choses sur qui est connecté à un de ces fils, ça tire, et ça déséquilibre les autres fils…

Moi : Et comment faire pour rééquilibrer ces fils ?

Elle : Il faut lâcher ce que… Il faut lâcher le fils qui a été tiré, et qui ne devait pas être tiré… Et c’est bien ça mon histoire ! C’est que moi je ne sais pas lâcher !

Moi : Vous, vous voulez que ces fils restent liés entre eux ?

Elle : Que le fil reste souple, qu’il puisse onduler… qu’il puisse… c’est ça ! c’est une question d’ondulation ! Et ces ondulations transmettent des choses, de fil en fil… c’est très joli ! oui… c’est jaune, c’est bleu, c’est or… c’est des tons pastels, mais c’est très joli !

Moi : Ce sont des fils qui entourent la planète Vénus ! Est-ce que c’est la planète Vénus ?

Elle : Je sais pas… mais c’est une planète… c’est peut-être la Terre…

Moi : Notre Terre à nous ?

Elle : Je ne sais pas… Il y en a peut-être plusieurs de Terre…

Moi : Elle est de quelle couleur ?

Elle : Oui, on dit la planète bleue, là c’est beaucoup plus pastel !

Moi : Pastel, d’accord… Et est-ce qu’on peut se diriger vers cette planète ? Est-ce qu’on peut aller sur cette planète ?

Elle : On y est là !

Moi : On y est… Et qu’est-ce que vous voyez autour de vous à part ces fils ?

Elle : C’est comme si c’était… des grandes forêts, beaucoup, beaucoup, beaucoup de végétal, beaucoup d’arbres, beaucoup de plantes… Et c’est toujours ce sentiment d’ondulation, de flottement… Tout ! Tout ! Tout n’existe que par une ondulation !

Moi : Par ondulation, on peut comprendre aussi vibration ou pas du tout sur cette planète ?

Elle : oui, c’est une forme de vibration, c’est… c’est… ça nourrit ! ça nourrit tout !, ça fait tout ! Moi : Donc ça connecte les gens les uns aux autres ?

Elle : oui, c’est… c’est…

Moi : Est-ce qu’il y a des présences autour de vous ?

Elle : Dessous.

Moi : Dessous ?

Elle : Dessous…

Moi : Est-ce qu’on peut s’approcher de ces présences pour éventuellement leur parler, pour voir, ce qu’elles auraient à nous dire ?

Elle : C’est… ça parle pas avec des mots…

Moi : Ah ! Comment ? Comment ça dialogue alors ?

Elle : C’est toujours transmis par cette histoire d’ondulations… c’est que, c’est que des fils qui bougent… c’est que des ondulations… des choses qui communiquent entre elles mais d’une façon qu’on ne connait pas sur la Terre.

Moi : d’accord… Est-ce que c’est possible d’avoir des informations en se connectant à l’un de ces fils ?

Elle : Ça dit que « Tout dépend de Tout et Tout nourrit Tout ! »

Moi : Ah !

Elle : Tout ! C’est en continu ! Tout reçoit et tout renvoie, et tout… tout est interconnecté et… Moi : D’accord…

Elle : C’est un cerveau… c’est des neurones qui naviguent très très vite… oui… c’est comme un cerveau… ça fait très science fiction…

Moi : Ne mettez pas le mental… Décrivez vraiment ce que vous voyez, ou ce que vous ressentez… C’est une autre réalité…

Elle : Oui, c’est une autre réalité ! Au milieu, il y a quelque chose de vivant… de vibrant… qui émane tout le temps…

Moi : Est-ce que c’est possible de se connecter avec ce milieu qui émane tout le temps ?

Elle : C’est une conscience très très très élevée…

Moi : Ah ! Comment s’appelle-t’elle ?

Elle : Il n’y a pas de nom… le nom… ça n’a pas d’importance qu’il y ait un nom…

Moi : D’accord ! Connectez-vous de coeur à coeur et d’âme à âme avec cette conscience…

Elle : c’est la Vie !

Moi : C’est la Vie…

Elle : c’est la Vie sous toutes ses formes, c’est la Vie Éternelle…

Moi : C’est le Tout ?

Elle : C’est la vie de tout, ça concerne…c’est tout, tout ce qui existe… c’est tout…

Moi : C’est Tout ! Est-ce que c’est la Source ?

Elle : Oui ! Et c’est tout le temps en mouvement, tout le temps… tout le temps… tout le temps… C’est comme une pulsation, c’est comme si c’était du sans qui… tout le temps, tout le temps, tout le temps, palpite, crépite, ondule, nourrit, envoie, reçoit !

Moi : Et est-ce qu’on peut demander à cette palpitation, à cette vie, à ce Tout de vous aider à guérir aujourd’hui, à vous libérer aujourd’hui ?

Elle : Ce serait bien ! Si t’as cinq minutes, arrêtes-toi s’il te plaît ! (rires)

Moi : (rires)

Elle : Prends cinq minutes pour moi, s’il te plaît !

Moi : Alors on va lui demander ! On va lui demander si il est possible de tisser ses fils vers vous, et de vous aider à vous libérer de ce qui est à libérer… Qu’est-ce que vous ressentez ? Elle : De l’Amour…

Moi : C’est ok donc !

Elle : De l’Amour tellement grand qu’il fait couler mes yeux…

Moi : Alors laissez faire…

Elle : (soupirs)

Moi : Laissez faire… laissez couler ce qui doit couler… Est-ce qu’un nettoyage est entrain de se faire ?

Elle : Oui, c’est bien…

Moi : C’est bien ! alors laissons faire ce nettoyage là où il doit être… nettoyage du corps… nettoyage du coeur… le nettoyage nécessaire… Prenez ce temps pour respirer… recevoir tout cet Amour… C’est un Amour inconditionnel ?

Elle : oui.

Moi : Alors profitez ! Profitez de ce moment !

Elle : Ça n’a pas de nom ! Ça n’appartient à personne et ça appartient à tout le monde !

Moi : Profitez complètement… (longue pause)… Où en est le soin ? Que ressentez-vous ?

Elle : (soupirs)

Moi : Lâchez ! Lâchez tout ce qu’il y a à lâcher… Peut-être qu’il est possible de tout lui rendre, tout lui donner… tout laisser par ce réseau de fibres, de liens ou de… je ne sais pas comment… de fils ! Tout rendre et tout faire circuler puisque c’est possible… de tout donner et de recevoir… de donner tout ce qui vous dérange et tout ce qui vous ennuie, tout ce qui vous pèse… Est-ce que c’est ce qu’il est entrain de se passer ?

Elle : Oui

Moi : Alors donnez tout… donnez tout ce qui est à faire…

Elle : (soupirs)

Moi : Puisque apparemment c’est la première chose qu’il est nécessaire de faire… toutes vos entraves… toutes…, celles concernant l’abondance, celles concernant le corps physique, celles concernant le féminin sacré… (pause), celles concernant les liens autour de la famille… Qu’un nettoyage soit fait… dans vos cellules… (pause)… Que se passe t’il maintenant ?

Elle : Le sentiment de redevenir un petit enfant… d’avoir des pages blanches…

Moi : Oh !

Elle : Des histoires à écrire, mais pas de la même façon…

Moi : De quelle façon ?

Elle : D’une façon beaucoup plus saine, mieux…plus gentille…

Moi : Plus légère ?… Est-ce que c’est possible aussi de demander à recevoir de la joie ?

Elle : Hum…

Moi : Alors accueillez… c’est important la joie… quand on est une très, très vieille âme…

Elle : Changer ! Ne plus être une marionnette dont on tire les ficelles ! C’est la différence ! Tous ces liens entre Tout et tous qui existent ! Ne plus que tous les humains s’en servent en tirant comme une marionnette !

Moi : Alors comment est-ce qu’on peut faire ? Est-ce que c’est possible qu’elle nous renseigne, savoir comment on peut faire pour ce changement ? Comment faire ? Mettre de l’Amour dans les liens ? Est-ce que c’est possible de le demander ?

Elle : Pouvoir sortir du… de ce qui manipule…

Moi : Comment ?

Elle : Pour plus être manipulé…

Moi : Comment ? Est-ce qu’elle a une solution ?

Elle : Plus entendre… plus entendre… plus entendre une certaine voix qui veut conditionner… Ne pouvoir entendre que sa voix, que sa propre voix…

Moi : Alors comment faire ?

Elle : Faire taire l’autre pour que celle-là puisse avoir le droit de s’exprimer… et c’est plus facile à dire qu’à faire !

Moi : A-t’-elle une solution elle ? Est-ce qu’elle peut nous présenter une solution ? une aide ?

Elle : J’ai l’impression d’être secouée, comme si on voulait faire tomber quelque chose…

Moi : Alors laissons cette impression se faire… Que vous soyez secouée ! (sourires)… doucement, de manière agréable tout de même !

Elle : C’est comme si c’étaient des croûtes ! I y a autre chose dessous ! Il faut faire tomber…

Moi : Alors faisons tomber les croûtes ! (rires partagés) Faisons tomber toutes les croûtes qui doivent tomber ! Toutes les pelures ! Les croûtes ou les pelures d’oignons, tout ce qui doit s’enlever ! Tout ! Tout ce qui doit être décroché ! Demandons à ce qu’elle puisse faire ça ! Vous avez la chance de connecter avec la Source, demandez à ce que ce soit fait ! Demandons à ce que ce soit nettoyé… (pause et soupirs)… Comment vous sentez-vous ?

Elle : C’est quelque chose de blanc qui essaie d’émerger…

Moi : A quel endroit ?

Elle : Comme si ça voulait sortir de mes yeux…

Moi : Laissez faire ! Ne cherchez pas à comprendre… Laissez faire…

Elle : (soupirs)

Moi : Puisque c’est Amour de toute façon…

Elle : Si tout ça c’est vrai, si c’est pas mon mental qui me raconte des histoires, c’est fabuleux !

Moi : (rires)

Elle : Est-ce que c’est pas mon mental qui me raconte des histoires ?

Moi : C’est une méthode fabuleuse ! Laissez faire ! Ne mettez pas, ne mettez pas le mental… laissez faire ce truc fabuleux qui vous nettoie…

Elle : Parce que le mental chez moi il est costaud quand même !

Moi : Ce que vous êtes entrain de vivre là, ça m’étonnerait que ce soit le mental ! Fortement ! Laissez faire cette Source qui nettoie…

Elle : (soupirs)

Moi : On en est où au niveau des yeux ?

Elle : C’est très… perturbant parce que ça fait comme si je voyais les yeux fermés, mais des éclairs de blanc, de Lumière…

Moi : Alors laissez faire… Laissez les nettoyer, ces éclairs de Lumière… Que nettoient-ils ?

Elle : (soupirs)

Moi : Qu’est-ce qu’ils enlèvent ?

Elle : Je ne sais pas ni qui, ni quoi, mais ça secoue !

Moi : Ah ! Est-ce que c’est désagréable ?

Elle : Non, c’est…

Moi : Parce qu’on a la possibilité que ça reste agréable aussi, on va leur demander que votre corps ne soit pas trop secoué tout de même, que ça reste dans le domaine de l’agréable, du supportable…

Elle : C’est pas désagréable mais c’est… oui c’est parce que c’est ça ! c’est parce que j’arrive pas à contrôler que…

Moi : Alors, surtout, surtout, surtout, ne cherchons pas à contrôler la Lumière ! (rires partagés) Surtout, surtout, surtout ! La Lumière nous contrôle, on va dire, ou nous utilise de la bonne manière et a cette possibilité de nous nettoyer !

Voilà, laissez faire… Laissez faire ce nettoyage et demandons à cette Lumière de parcourir tout le corps…

Elle : Et bien elle parcourt !

Moi : parcourir tout le corps, le coeur, les mains… les mains se sentaient lourdes tout à l’heure et emprisonnées…

Elle : (râclement de gorge)

Moi : qu’elle nettoie… qu’elle balaie… tout ce qu’elle a à allumer….

Elle : (toux)

Moi : C’est normal aussi, c’est le chakra de la gorge qui est nettoyé là !

Elle : Oui !

Moi : C’est cool ! Qu’elle continue son parcours et qu’elle…

Elle : (long soupir)

Moi : n’oublie pas les pieds qui étaient froids aussi… je ne vais lui dire ce qu’elle a à faire ! (rires)

Elle : Là, c’est un tsunami !

Moi : C’est cool ! Qu’elle dépoussière, tout ce qu’il y a à enlever ! tout ce qu’il y a à nettoyer… dans le corps, dans le coeur… émotionnellement aussi…

Est-ce qu’on peut connecter avec cette Lumière blanche ? Est-ce qu’elle aurait quelque chose à nous dire, à vous dire ?

Elle : Elle dit « Lâche! » C’est tout ce qu’elle dit !

Moi : Alors lâchez !

Elle : (soupirs profonds)

Moi : Respirez oui… Respirez… Inspirez fortement et expirez bien par le ventre… Elle est là de toute façon pour aider…

Elle : (profondes respirations)

Moi : Et vous débarrasser de tout, tout ce que vous avez accumulé pendant toutes ces incarnations. (…) Est-ce que c’est nécessaire d’aller voir ces incarnations ?

Elle : Elle me dit oui. »

Un IMMENSE merci à Elle et à La Source pour cette séance fabuleuse : un VRAI cadeau pour Elle et pour la compréhension du Collectif.

One Reply to “Extrait de séance d’hypnose spirituelle quantique réalisée en novembre 2019”

  1. Merci pour ce partage , expérience que j’ai en partie vécu en mai 1983. Merci l’expérience qui comme des fils de l’araignée nous relient à tout fut une expérience merveilleuse….

    Aimé par 1 personne

Répondre à Crowin Jean Marie Gilbert Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s